Suwon, la forteresse, le goût de la Corée du Nord

Ce matin je prends le métro vers le sud de Seoul, à une cinquantaine de kilomètres se trouve la ville de Suwon. Si certains la connaisse pour l’implantation gigantesque de Samsung, la ville est aussi connu pour avoir entrepris une restauration d’envergure des remparts de la ville. Au milieu des années 90, il a été décidé de reconstruire ce joyaux détruit par les japonais. Aujourd’hui la forteresse de Hwaseong, monument inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO, fait la fierté du peuple coréen.

Je passe plusieurs heures à arpenter les remparts qui offrent une vue sur la ville alentour, au loin d’immenses barres d’immeubles se dressent. De gigantesques portes rythment le parcours de la muraille le long de la montagne. En contrebas, on aperçoit le palais Hwaseong Haenggung: une succession de cours dans lesquelles on se perd,  encadrées par des bâtiments de bois. Face au palais est donnée une démonstration d’art martial et de maniement des armes employées à la guerre. Si certaines armes comme les branches ou batons peuvent prêter à sourire, le regard déterminé des attaquants aurait de quoi en déstabilisé plus d’un.

Je rentre à Seoul où un bon bain chaud me permet d’effacer les kilomètres de marche. Ce soir j’en profite seul: je peux à loisir libérer mes jambes du poids de la journée en jouant avec les bulles du bain.

Je pars à la recherche d’un restaurant dans le quartier d’Insadong sans l’espoir de ne pas vivre la même mésaventure culinaire que la veille. Les ruelles étroites sont une succession d’impasses dans lesquelles je me perd. Le quartier se compose principalement de hanoks, ces maisons de bois traditionnelles de Corée. Je finis par trouver ce que je cherchais: un restaurant de spécialités du Nord. A défaut de mettre les pieds à Pyongyang, j’en goûterai la cuisine.

C’est donc accompagné d’un vin de riz aux herbes et ginseng que je déguste une succulente soupe d’énormes raviolis. Le contraste avec la veille est saisissant tellement ce plat est succulent. J’aurais toutefois besoin de l’intervention du sympathique patron du restaurant pour comprendre comment le manger !

15239079898_e021e61fb3_k15425671665_c19d69249e_k15422497181_d2c377220b_k15402630086_529ac78fc8_k15425342692_21f008f16b_k15239095808_ecf5c02e80_k15239146807_a0823a8d86_k15238940419_adf6b3785f_k15425359152_f99ab93247_k15422548931_ef43230294_k15239139948_3f91e8ca49_k

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s