Escapade taïwanaise

Après deux semaines à parcourir le Vietnam du Nord au Sud, et plutôt que rentrer directement à Paris, je souhaitais profiter d’être dans la région pour rendre une petite visite à Taïwan. J’arrive en pleine nuit à Taipei et rejoins le quartier de Ximen après une course de taxi sur les autoroutes urbaines qui sembla une éternité. La soirée se termine dans ce joyeux quartier à boire des bières locales à la terrasse d’un bar.

Ce n’est que le lendemain que Taipei se révèle vraiment. Bien que résolument chinoise, l’agencement de la ville rappelle les rues modernes de Tokyo et les grandes villes nord américaines. Seules les odeurs de nourriture et fritures qui s’échappent des échoppes au pieds des buildings trahissent que nous sommes bien en Chine. Aujourd’hui, après un déjeuner de succulents xialongbaos, nous montons au sommet de la Taipei 101 à bord de l’un des ascenseurs les plus rapides au monde qui avale 85 étages en une trentaine de secondes. L’effet produit est déstabilisant, seule la vue époustouflante trahit que nous sommes au 89e étage et non au 5e. L’après-midi continue par une promenade dans la ville et ses parcs autour du mémorial de Chiang Kai-Shek.

Le soir nous retrouvons l’ambiance animée des marchés chinois au marché nocturne de Shilin avec leurs stands de nourritures et autres boutiques. Entre une boutique de gadgets et un magasin de vêtements, se glisse un vendeur de costumes pour chats et chiens. Je résiste à l’envie d’offrir une cravate à mes chats avant d’aller diner une fondue chinoise. Nous finissons la journée par une dégustation de cocktails au bord de la piscine du W Tapei.

Le lendemain, la météo clémente de la veille nous fait faux bond. Nous prenons le métro pour rejoindre le nord de la ville profiter des plaisirs que procurent les sources chaudes. Une fois relaxés, alors que la nuit se prépare à tomber, nous montons les nombreuses marches de Elephant Mountain pour profiter du panorama sur la ville qui s’illumine. Les 15 ou 20 minutes de montée sous la pluie, bien qu’éprouvantes, permettent d’accéder à un superbe point de vue. Un diner de spécialités taïwanaises et des pattes de poulet plus tard, nous finissons la soirée au woo bar où de succulents cocktails ponctuent la journée.

Nous consacrons le dimanche à une visite plus culturelle au musée national du palais. Là, une accumulation de poteries et artefacts de différentes époques sont exposées. Le clou du spectacle, une feuille de chou en jade, déplace les foules prêtes à patienter longuement pour voir l’objet de toutes leurs attentes. Nous n’avons pas leur patience et préférons profiter rendre une visite à une boutique de thé oolong d’où je ressors avec assez de thé pour ma consommation des mois qui viennent.

Le week-end, tout comme ce voyage, prend fin sur un diner dans un restaurant français local avant de rejoindre l’aéroport d’où je décolle sur les coups de minuits.

LRM_EXPORT_20171208_161043.jpgLRM_EXPORT_20171208_161041_1.jpgLRM_EXPORT_20171208_161041.jpgLRM_EXPORT_20171208_161037.jpgLRM_EXPORT_20171208_161036_1.jpgLRM_EXPORT_20171208_161042.jpgLRM_EXPORT_20171208_161039_1.jpgLRM_EXPORT_20171208_161039.jpgLRM_EXPORT_20171208_161040.jpgLRM_EXPORT_20171208_161036.jpgLRM_EXPORT_20171208_161038.jpg

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s