#RomaExpress – Nonnes échaudées

Pour remonter le fil de l’histoire, ça se passe là.

Maudit Nestor ! L’agence ne serait-elle remplie que de bras cassés ? Mon stratagème ne se sera pas passé comme espéré. La fiole contenant un prétendu sédatif a finalement produit un effet radicalement opposé. Pourquoi diable ne m’avait-il pas prévenu qu’il ne fallait pas diluer ce somnifère dans de l’eau bénite ? A peine Incipio et Rouge Cerise avaient-ils bu leur verre de bloody ave maria qu’une euphorie inattendue se produisit. Et les voici à chanter, danser, se dévétir en plein milieu de ce bar du Vatican. Incipio allant jusqu’à montrer aux saintes femmes qui le voulaient ses saintes choses…

J’ai peut être acquis beaucoup d’expérience lors de mes affaires aux quatre coins du monde, mais cette situation dépassait l’entendement. Croyez moi, détourner un avion à coup de pingouins se révèle être une partie de plaisir en comparaison à ces évènements ! Si à cela s’additionne la théorie du chaos: « ce qui va mal ne peut aller qu’en empirant », vous comprendrez que l’apparition des jésuites tombait sous le sens. Fort de mon expérience, je fis preuve d’une inventivité qui aujourd’hui encore m’étonne, pour créer l’animation suffisante à ma disparition. Jamais je n’aurais eu dans toute ma carrière d’idée aussi fulgurante que de pointer mes victimes en les accusant d’être franc-maçons éteigneurs de cierges !

La tension dans ce bar du Vatican atteint son paroxisme quand les nonnes échaudées par le comportement de ces énergumènes se jettèrent sur eux, tel un troupeau de vierges à la vue d’un bel éphèbe.

En moins de temps qu’il ne faut pour le dire, j’avais disparu du bar.

C’est l’instant que choisi l’agent romain ItalianLover pour surgir. Fidèle à nos procédures, il était astucieusement camouflé dans la tenue de centurion qu’il porte en journée pour arrondir les fins de mois comme guide touristique. J’enfilai l’uniforme de garde suisse qu’il avait pris soin d’apporter avant de disparaitre dans la nuit.

Nous quittâmes Rome sur sa vespa rouge: un centurion et un garde suisse chevauchant leur fier destrier, pétaradant à la rencontre de leur destin.


Ce qu’en dit Rouge-Cerise se passe ici.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s