Hanoï, premier contact

Après de longues heures de vol dans l’ambiance kawai du Boeing 777 de EVA Air et une escale à Taipei, c’est avec soulagement que nous arrivons à Hanoi en milieu de journée. La chaleur et l’humidité vietnamienne sont les bienvenues après avoir quitté un Paris gris et froid.

Une bonne douche pour oublier le jetlag et nous voici déjà dans les rues animées du vieux quartier de la capitale. Chaque rue est une accumulation plus ou moins ordonnée de boutiques spécialisées: ici les ferrailleurs, là les chaussures, puis les herboristes, et ainsi de suite. Cette juxtaposition tellement asiatique n’est pas pour me déplaire, mais le klaxon omniprésent des scooters qui se faufilent dans le moindre espace libre contraint à un attention de chaque instant.

Ça et là se cachent des temples, pas toujours clairement visibles depuis la rue. Les autels richement décorés croulent sous le poids des offrandes de fruits frais, snacks, conserves ou mêmes serviettes.

Après cette première découverte de la ville et un plongeon rafraîchissant dans la piscine, nous la direction du sud du quartier français pour le dîner.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s