Dubrovnik

Si mon mois d’août a été pluvieux et frais, septembre sera chaud et ensoleillé ! Nous nous envolons pour un petit périple méditerranéen qui nous conduira de Croatie en Crete.

Nous arrivons tard dans la soirée à l’aéroport de Dubrovnik où notre hôte, Ivica, nous accueille de sa grosse voix. Sa stature impressionne du haut de ses deux mètres. Nos valises trouvent place dans son coffre, entre son uniforme et son arme de service. Depuis la route qui serpente à flanc de montagne, je contemple la mer illuminée du reflet de la lune, au loin, la vieille ville se dessine. Notre hôte nous fait un rapide tour de la ville la nuit avant de nous conduire chez lui où nous attend une bouteille de bière fraîche.

Le lendemain matin, nous rejoignons la vieille ville à pied. À vol d’oiseau cela semble simple, mais la topologie et la chaleur rend la tâche moins facile que souhaitée: les ruelles tournent, montent, retournent avant de redescendre puis de remonter. Dubrovnik est coincée entre terre et mer sur une étroite péninsule rocheuse.

Au détour d’une ruelle les remparts de la vieille ville surgissent. Par la porte Pile, principale entrée, s’engouffre un flot incessant de croisieristes dégueulés de leur bateau MSC. Aglutinés au fanion de leur guide, ils rendent la visite pénible.  Nous ferons le tour des remparts en évitant tant bien que mal la foule.

Ce n’est qu’à l’heure du déjeuner que nous goutons les plaisirs de Dubrovnik: du haut d’une terrasse ombragée, à l’écart de la foule, nous déjeunons un plat de calmar grillés à nos côtés en contemplant la vue sur les toits de la ville.

L’après-midi nous nous éloignons de la foule pour nous promener dans un jardin méditerranéen au pied duquel se niche un petit port. Les hommes sur la jetée discutent et se baignent, du plus jeune au plus âgé. Quand nous rentrons à la ville, le navire MSC et son bruyant chargement sont partis, Dubrovnik redevient agréable. Nous prendrons un verre en contrebas des remparts, sur une terrasse creusée sur la falaise pour attendre le coucher du soleil.

Le dîner au bord de l’eau et une glace dans Lapad concluent cette belle première journée.

16132631288_d995416ed0_k16133997429_bf76805b93_k16320191465_495095855f_k16319333162_15f75c1bdf_k16134338827_a6e53dc51c_k16134020339_5f7de02ae5_k16134364177_80fba9e1c3_k16318464761_723b9fd170_k

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s