Prenons de la hauteur

A lire le précédent billet, on pourrait percevoir de l’ironie dans mes propos sur la grandeur de la nation lettone. Il n’en est, bien évidemment, rien. Pour preuve, c’est avec un entrain non dissimulé que nous nous sommes rendu au National History Museum pour nous enquérir plus en avant de la fabuleuse et mésestimée histoire de ce pays.

Comment résumer en quelques mots cette visite ? Les coures, les latgales et compagnie maîtrisaient tellement le travail du métal, qu’ils restèrent coincés dans l’âge de fer jusqu’au XIIIe siècle (grosso modo). Il faut ensuite compter sur l’intervention des russes au XVIIIe siècle pour animer l’histoire locale. Bref, l’histoire de la Lettonie ne semble intéressante que lorsqu’ils sont annexés.

On notera au passage, la place incongrue réservée dans le musée à une exposition de boules de noël. Probablement une salle qu’ils utiliseront pour relater leur prochaine invasion !

Pour le reste de la journée: escalade de l’église Saint Peter, shopping et dégustation des liqueurs locales.

Un commentaire Ajoutez le vôtre

  1. Jonathan dit :

    « l'histoire de la Lettonie ne semble intéressante que lorsqu'ils sont annexés. »

    Hu hu. ^^

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s