Venise

Ce voyage le long de la mer Adriatique a débuté à Dubrovnik, il devait s’achever à Venise, les deux cités étant liés par l’histoire. Nous quittons Rovinj tôt à destination de la cité des doges par bateau. L’histoire de Venise s’est écrite par la mer, nul autre transport ne me paraissait plus approprié.

Lorsque notre catamaran pénètre dans la lagune, je suis tout d’abord frappé par cette étendue bien plus vaste que je ne l’imaginais. Au milieu, la ville, un petit confetti, flotte.

Je navigue au travers de la ville pour rejoindre notre hôtel. Les premières impressions sont celles d’une ville paisible avec son enchevêtrement de rues piétonnes, de canaux et de ponts. Au détour d’une ruelle, derrière un petit tunnel percé entre deux bâtiments, sur une place, le long d’un canal, à tout moment peu surgir un bâtiment flamboyant. La gloire passée de Venise s’affiche dans la richesse de ses édifices disséminés un peu partout. Je suis instantanément séduit par l’endroit.

Un Spritz offert par l’hôtel, pris en bord de canal, nous met d’aplomb pour aller explorer la cité. Nous ne faisons ici qu’une courte étape, nous nous contenterons des incontournables: I raffi, Rialto, San Marco… À mesure que nous approchons des lieux touristiques, la foule des visiteurs se densifie jusqu’à la nausée.

Heureusement, à Venise il suffit de changer de ruelle pour retrouver le calme. C’est ainsi que nous trouvons, cachée derrière un passage percé dans une maison, une osteria de 5 tables où seuls des italiens sont attablés. Nous y déjeunons des cicheti accompagnés d’un verre de vin.

Nous finissons l’après-midi en visitant la collection Pinault au palais Grassi.

La soirée débute par un aperitivo avec un bellini, autre grand classique vénitien. Nous dînons dans une ruelle reculée après avoir essuyé un premier refus dans un restaurant apprécié des locaux. Le repas est en tout point une réussite. La patronne discute, rigole, fait de grands gestes avec nos voisins de table. Le vin est bon, les plats élaborés, savoureux et originaux, le patron chaleureux. La dolce vita !

Une grappa ponctue la soirée.

16138159207_e871c6e841_k16298106986_7dc5752383_k15701623054_e4d7b72d74_k16298086086_ea4bb79c16_k16138154427_28b9e88654_k16136670830_9c15f1b0f1_k16138157987_99afd95aad_k16323167612_5a9904d06b_k16136476558_bb9b1df876_k16324046495_84a3e9b658_k15704150513_4b36a88b72_k16324053475_bf197c3b2b_k

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s